DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un petit "iPad" pour un petit succès ?

Vous lisez:

Un petit "iPad" pour un petit succès ?

Taille du texte Aa Aa

Steve Jobs n’en voulait pas mais ses successeurs ont décidé de passer outre. L’Ipad mini, le dernier-né de la marque à la pomme, a vu le jour ce mardi, à San José, lors d’une présentation moins grandiloquente que d’habitude. Loin d‘être révolutionnaire sur le plan technologique, cette mini-tablette est surtout conçue dans un but économique. L’objectif affiché reste de rogner des parts de marché à ses concurrents Amazon et Google, les principaux leaders dans le secteur.

“La seule surprise de l’Ipad mini, c’est son prix peut-être. Le public espérait qu’il serait un peu moins cher que l’Ipad classique. Parmi les différents produits d’Apple, celui-ci a une taille de 10 pouces, à côté il y a l’Ipod Touch, beaucoup plus petit. Du coup, on a l’impression que le géant américain voulait un produit qui ait une taille intermédiaire à cause des autres acteurs sur le marché. Je pense au Nexus 7 de Google et au Kindle Fire d’Amazon, des produits qui se vendent très bien”, explique une experte dans le secteurs des nouvelles technologies.

D’entrée de gamme, le dernier-né d’Apple coûte 339 euros, soit presque le double du prix de ses concurrentes. Selon certains experts, ce nouveau format pourrait même faire du tort à l’Ipad classique pourtant largement dominateur sur le marché. En effet, Apple a vendu 17 des 25 millions de tablettes écoulées à travers le monde.