DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des vaccins antigrippe indésirables en Italie et notamment en Suisse


monde

Des vaccins antigrippe indésirables en Italie et notamment en Suisse

Plusieurs types de vaccin contre la grippe du suisse Novartis sont devenus indésirables en Italie, en Suisse et en Autriche. Des particules, qui pourraient être des grumeaux, ont été découvertes dans des seringues. Rome a interdit provisoirement leur utilisation. Puis, la Suisse a ordonné l’arrêt des livraisons des vaccins et déconseille leur utilisation.

“Le risque potentiel, c’est que ces particules (…)entraînent une réaction inflammatoire un peu plus importante dans les heures qui suivent la vaccination”, expliquait au journal télévisé suisse Anne-Claire Siegrist, Présidente de la Commission fédérale pour les vaccinations. (…) Il n’y a aucun souci pour les patients déjà vaccinés. Il n’y a rien aujourd’hui qui fait penser qu’il y a un problème quelconque”.

Environ 160 000 doses sont concernées dans cette affaire en Suisse. Elle tombe à un moment où les fabricants ont du mal à fournir des vaccins à tous leurs clients. Plus d’un million sont commandés par les hôpitaux, les pharmacies et les cabinets médicaux qui ne devraient pas être livrés dans les délais.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

USA : le suspense est à son comble à moins de deux semaines de la présidentielle