DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

PSA prêt à négocier le volet social du plan de restructuration


France

PSA prêt à négocier le volet social du plan de restructuration

La direction de PSA Peugeot Citroën accepte de négocier le volet social du vaste plan de restructuration qui prévoit la suppression de 8000 emplois en France. L’annonce a été faite ce matin en marge du comité central d’entreprise.

Plusieurs centaines de salariés s‘étaient réunis au même moment devant le siège du groupe à Paris pour dénoncer un passage en force de la direction. “On a en face de nous une entreprise qui est coriace, une direction qui ne veut rien lâcher, qui ne veut rien négocier. Mais aujourd’hui, par l’unité des salariés, par leur mobilisation, on a réussi à la faire reculer. Oui aujourd’hui, on est très contents, on a marqué un vrai gros premier point”, se félicite Jean-Pierre Mercier de la CGT.

Si la direction de PSA accepte de négocier, le PDG Philippe Varin a toutefois réaffirmé ce matin sur Europe 1 la nécessité de ce plan de restructuration : “La fermeture d’Aulnay-sous-Bois doit se passer. 8000 emplois sont concernés au total. Mais il est très clair, nous l’avons dit depuis le début, nous attachons une importance extrêmement forte à la réduction de l’impact social de ce plan.”

Celle-ci pourra se faire par des plans de reclassement interne, des mesures de revitalisation ou par des départs volontaires. Les discussions doivent se poursuivre avec les syndicats et le gouvernement.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

USA : le suspense est à son comble à moins de deux semaines de la présidentielle