DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mediaset : la peine de Silvio Berlusconi réduite de quatre à un an


Italie

Mediaset : la peine de Silvio Berlusconi réduite de quatre à un an

L’ancien chef du gouvernent italien, qui a annoncé il y a deux jours qu’il quittait la vie politique, écope en première instance de quatre ans fermes pour fraude fiscale et est interdit d’exercer un mandat public pendant cinq ans. Mais ayant bénéficié de trois ans d’amnistie en vertu d’une loi de 2006, sa peine est réduite à un an.

Silvio Berlusconi et plusieurs dirigeants de Mediaset
étaient accusés d’avoir gonflé le prix payé pour l’acquisition de droits télévisuels via des sociétés offshore contrôlées par l’ancien chef de gouvernement, pour ensuite détourner une partie
des sommes, frauder le fisc italien et créer une “caisse noire”. Des faits qui remontent à la période 94-99.

L’ex-président du Conseil, qui est âgé de 76 ans, a décidé de faire appel de ce jugement, comme il en a la possibilité deux fois. La peine deviendra effective seulement à l’issue du dernier appel.

Le président de Mediaset, Fedele Confalonieri, a en revanche été acquitté.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Chine : révélations gênantes sur la fortune cachée du Premier ministre Wen Jiabao