DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"No Monti Day": violentes émeutes en Italie

Vous lisez:

"No Monti Day": violentes émeutes en Italie

Taille du texte Aa Aa

Certaines villes ont été le théâtre d’affrontements violents. A Rome, des casseurs, armés de matraques et de pierres, infiltrés par les manifestants, s’en sont pris aux forces de l’ordre. Celles-ci ont répliqué par des tirs de gaz lacrymogènes. D’après les observateurs, ces affrontements seraient les plus violents depuis le sommet du G8 à Gênes en 2008. Au coeur de ces tensions, figure Mario Monti, le président du Conseil italien décrié pour sa politique d’austérité.

“J’essaie juste de vous expliquer comment on en est arrivé là et pourquoi le gouvernement précédent vous a promis beaucoup trop et pourquoi nous ne pouvons pas tenir ces promesses aujourd’hui”, a-t-il dit en réponse à des critiques qui venaient de lui être faites par des militants hostiles à sa politique.

Dans toute l’Italie, c’est le No Monti Day (Un jour sans Mario Monti). Ces manifestations géantes sont organisées par des partis et des syndicats d’extrêmes gauche hostile au président du conseil.

“Monti ne travaille que dans l’intérêt des banques et pour leurs bénéfices. Nous, les citoyens, il s’en fiche complètement, on ne l’intéresse pas”, explique un sympathisant communiste.

Face aux difficultés économiques , Mario Monti avait appliqué une politique de rigueur dès son arrivée au pouvoir il y a un an. Une politique qualifié de “massacre social” par les manifestants.