DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouveaux combats en Syrie, la trêve compromise

Vous lisez:

Nouveaux combats en Syrie, la trêve compromise

Taille du texte Aa Aa

Pour la première fois depuis l’entrée en vigueur de la trêve, des hélicoptères du régime syrien ont survolé les grandes villes telles que Damas et Alep. ON peut y voir une preuve de plus que le cessez-le-feu entériné entre les deux camps est bel et bien compromis.

Au nord, à quelques kilomètres seulement de la frontière turque, la ville d’Haram s’est réveillée sous les bombardements de l’armée régulière. Huit personnes auraient trouvé la mort auxquelles viennent s’ajouter les 146 personnes tuées vendredi.

Un chef rebelle raconte : “Depuis 5h du matin, l’armée nous bombarde sans cesse. Ils tirent à l’arme lourde, c’est la preuve que pour eux qu’il n’y a pas de cessez-le-feu. Nous étions en train de dormir lorsque plusieurs de nos hommes ont été blessés. Voilà à quoi ressemble cette trêve pour laquelle nous nous sommes engagés et qu’eux ne respectent pas!”.

Cette trêve entre l’armée syrienne et les combattants rebelles était censée durer quatre jours, durant la fête de l’Aïd. Aujourd’hui, les deux camps se renvoient la responsabilité de la reprise des combats. Ces événements marquent un nouvel échec pour les Nations Unies. En 19 mois, le conflit aurait fait 32 000 morts selon l’observatoire syrien des droits de l’homme.