DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : l'opposition craint des fraude lors du dépouillement


Ukraine

Ukraine : l'opposition craint des fraude lors du dépouillement

Arrivée en deuxième position, la coalition de l’opposition Patrie, formée des partis de l’ancien président du Parlement Arseni Iatseniouk et de
l’ex-Premier ministre Ioulia Timochenko, espère elle aussi dominer le nouveau Parlement.
Mais la dramatisation de sa fin de campagne, lorsqu’elle a appelé à chasser le dictateur Ianoukovitch, n’est visiblement pas parvenue à mobiliser autant qu’elle l’aurait souhaité.

“Il est absolument clair que le peuple ukrainien soutient l’opposition et non les autorités, a néanmoins conclu Arseni Iatseniouk, un des leader de la coalition Patrie. Et il est maintenant essentiel qu’il n’y ait aucune fraude lors du dépouillement.
Et cela concerne en particulier l‘élection au scrutin majoritaire de la moitié des députés.”

L’opposition craint en effet que le dépouillement ne donne lieu à des fraudes, car il n’est pas enregistré par des caméras, alors que de telles caméras étaient présentes dans les bureaux de vote.

L’Alliance démocratique UDAR du boxeur Vitali Klitschko est créditée de 12% selon les premiers résultats après le dépouillement de 25% des bulletins de vote. Ce novice en politique espère ainsi permettre à l’opposition de devenir majoritaire au Parlement.

“Nous allons proposer à nos collègues de l’opposition, et avant tout, à Patrie, un programme commun pour renforcer l’orientation européenne de l’Ukraine et la placer ainsi sur le chemin de la démocratie”, a d’ailleurs déclaré l’un des dirigeants d’Udar.

Depuis le quartier général d’Udar, Evguenia Rudenko, notre correspondante à Kiev, a remarqué que la déception était palpable.” “Les dirigeants évoquent des fraudes massives et tout le monde attend les résultats officiels de la commission électorale” a-t-elle conclu.

Prochain article

monde

"Arrêté pour avoir fait mon métier"