DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le maire de New-York évoque une "tempête dévastatrice"


Etats-Unis

Le maire de New-York évoque une "tempête dévastatrice"

Une quinzaine de morts sur l’ensemble de l‘état, dont au moins 10 rien qu‘à Manhattan, New York paie un lourd tribut après le passage de l’ouragan Sandy, alors que des dizaines de milliers de personnes restent toujours privées d‘électricité et vivent les pieds dans l’eau.

Selon le maire, ce bilan pourrait encore s’alourdir.

“Ne vous méprenez pas, ce fut une tempête dévastatrice – peut-être la pire que nous ayons jamais subie. En plus des vies perdues, les dommages subis à travers la ville se sont clairement étendus et ils ne pourront être réparés en une seule nuit. Les deux défis prioritaires sont donc de rétablir notre système de transport ainsi que l‘électricité, a déclaré Michael Bloomberg.”

Des airs de fin du monde aux premières heures du jour, avec une obscurité totale qui a fini par s’insinuer jusque dans les grattes-ciel à l’image de l’Empire State Building plongé dans le noir absolu pendant plusieurs heures. Un phénomène qui a touché un bon quart de l‘île.

Quant aux principales artères du sud de Manhattan, elles ont été recouvertes de torrents d’eau qui ont pénétré depuis Battery Park, jusqu’au chantier de Ground zero et aux bouches de métro.

Pour couronner cela, l’East River et l’Hudson, qui encerclent la mégapole, ont enregistré des augmentations records de leur niveau en raison de la pleine lune et du phénomène de marée qui ont renforcé l’intensité des vagues. Celles-ci ont par endroits dépassé les 4 mètres, du jamais vu depuis plus de 50 ans.

Paralysés pendant plus de 24 heures, les transports publics ont progressivement repris du service ce mardi, à l’exception des métros qui ne devraient pas être fonctionnels avant 4 ou 5 jours. Le retour à la normale est prévu ce mercredi pour les bus.

Seule bonne nouvelle pour les usagers, la réouverture de l’ensemble des ponts qui mènent à l’ile de Manhattan.

Prochain article

monde

Fausses images sur internet : Sandy fais moi peur