DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Sandy se déchaine aussi sur le web


Etats-Unis

Sandy se déchaine aussi sur le web

Depuis que l’ouragan Sandy, maintenant “déclassé” en tempête tropicale, s’est abattu sur la côte Est des États-Unis, les témoignages abondent sur le web et les réseaux sociaux. Photos des rues inondées de New-York, chaos dans les villes et fureur des vagues sur les côtes attestent de la colère des éléments.

D’après le site de l'application photo Instagram , il y a eu jusqu‘à 10 images par seconde mise en ligne sur leur serveur avec les mots-clés #sandy, #frankenstorm et #hurricanesandy.

“Sandy”, “hurricane” comptent depuis hier parmi les termes les plus recherchés sur le moteur de recherche de Google.

La NASA, l’agence spatiale américaine, a mis en ligne une série d'images y compris cette vidéo de la tempête vue de la Station spatiale internationale.


Pompiers, police et services de secours de la ville de New York font également usage des réseaux sociaux pour informer en temps réels les habitants sur l‘évolution de la situation et en dispensant des consignes de sécurité.


Breez Point, Queens, New York City


Sur son blog officiel, Twitter, a mis en place une page où sont recensés les comptes des services de secours, gouverneurs, etc. , des Etats les plus durement touchés par Sandy.

Google a mis en place des cartes pour suivre en temps réel l‘évolution de Sandy.

La situation à New York a également fait l’objet d’une carte spécifique :

Enfin, en partenariat avec The weather Channel, Youtube propose de suivre en direct les derniers développements de cet épisode métrologique hors du commun.

Instagram

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Ouragan Sandy : treize morts selon un premier bilan