DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

UBS restructure sa division banque d'affaires et supprime 10.000 emplois

Vous lisez:

UBS restructure sa division banque d'affaires et supprime 10.000 emplois

Taille du texte Aa Aa

La première banque suisse UBS a dévoilé mardi par l’intermédiaire de son Pdg Sergio Ermotti, près de 10.000 suppressions de postes d’ici 2015 dans le cadre de la restructuration de sa division banque d’affaires qui est en difficulté chronique. La banque d’affaires travaille exclusivement avec des entreprises, leur donne ses conseils, son assistance et effectue pour elles les montages d’opérations financières.

Les banques d’affaires à Londres et New York seront les plus touchés.

“C’est la politique de la maison, affirme un genevois qui a travaillé pour UBS; dès qu’il y a une petite perte ce sont les employés qui en paient le prix”.

Une perte nette plutôt lourde au troisième trimestre à 1,8 milliard d’euros en raison du coût de cette restructuration et de divers éléments exceptionnels. UBS comme les autres banques suisses, subit aussi la pression exercée sur le secret bancaire helvétique

“On verra d’autres annonces de ce genre, explique Ralph Silv, responsable de la stratégie bancaire chez HFS Research. Toutes les banques importantes devraient perdre entre 10 et 15% de leurs effectifs dans les prochaines années parce que l’environnement du business est dur”.

On notera tout de même que sans les charges de restructuration et les éléments exceptionnels les résultats d’UBS au troisième trimestre sont largement positifs. “Toutes les activités de la banque ont enregistré une rentabilité en hausse”, a déclaré le patron d’UBS.