DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le New Jersey épicentre des dégâts de Sandy


Etats-Unis

Le New Jersey épicentre des dégâts de Sandy

Des scènes de chaos à perte de vue. Voilà ce que Barack Obama va voir aujourd’hui. Le président américain se rend aujourd’hui dans cet état du nord-est des Etats-Unis dévasté par la tempête et qu’il a placé depuis hier en état de “catastrophe majeure”.

Sur les 45 victimes recensées pour l’heure au niveau fédéral au moins six ont péri dans le New Jersey où six millions de personnes n’ont pas d‘électricité. La force de Sandy a saisi d’effroi les habitants de Point Pleasant Beach :

“De notre maison, nous avons vu comme un fleuve.
A chaque vague qui arrivait, l’eau de mer emportait tout : des portes, des parties du quai, des arbres et des débris, c‘était inimaginable”, s’exclame cette femme.

Des bâteaux par dizaines voire par centaines ont été balayés de la mer vers les terres sous l’effet des vents violents.

“Nous avons eu un cours d’eau dans notre jardin, dans la cour devant. Il y avait trois mètres d’eau. Le salon était tout simplement devenu une rivière. Le vent était horrible, je pensais que les fenêtres allaient exploser. C‘était effrayant”, raconte cette autre femme.

Le gouverneur républicain du New Jersey Chris Christie, proche du candidat Mitt Romney a salué le travail du président Obama dont il est pourtant un adversaire acharné. Il l’accueillera ce mercredi.

Le passage de Sandy qui a rencontré sur son parcours un front froid venant du nord a provoqué d’importantes chutes de neige dans une vaste zone recouvrant notamment la Virginie occidentale, la Pennsylvanie, le Maryland, le Tennessee et l’Ohio. Jusqu‘à un mètre de poudreuse a été relevé.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

New York se remet doucement après le passage dévastateur de Sandy