DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les chefs de la diplomatie américaine et européenne mettent la pression sur le Kosovo et la Serbie

Vous lisez:

Les chefs de la diplomatie américaine et européenne mettent la pression sur le Kosovo et la Serbie

Taille du texte Aa Aa

Deux femmes à poigne au Kosovo… Celles qui représentent la diplomatie américaine et européenne s’y sont rendues ensemble pour appeler Kosovo et Serbie à s’entendre. Pour l’Américaine Hillary Clinton, pas question d’envisager une partition de l’ancienne province serbe :

“ Je serai très claire, non seulement ici à Pristina, mais aussi pour tous ceux qui nous écoutent ou nous regardent dans la région : les Etats-Unis sont fermement attachés à la souveraineté et l’intégrité territoriale du Kosovo “ , a martelé la Secrétaire d’Etat américaine.

Si les Etats-Unis et 22 pays européens ont reconnu l’indépendance du Kosovo, la Serbie n’en a aucunement l’intention. Dès lors, le Premier ministre kosovor peut endosser le rôle de celui qui tend la main :

“ La normalisation des relations entre le Kosovo et la Serbie est dans l’intérêt mutuel du Kosovo et de la Serbie. L’Union européenne et les Etats-Unis s’investissent puissamment dans la paix, la stabilité, la coopération régionale et les perspectives euro-atlantiques “ , a déclaré Hashim Thaçi.

La veille de leur visite à Pristina, la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton et Hillary Clinton s‘étaient rendues à Belgrade.
Responsables kosovars et Serbes sont censés se retrouver d’ici peu à Bruxelles, la question la plus sensible étant celle du nord du Kosovo, majoritairement serbe et dont les habitants refusent l’autorité de Pristina.