DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Présidentielle américaine : Michelle Obama


Etats-Unis

Présidentielle américaine : Michelle Obama

Première First Lady afro-américaine à s’installer à la Maison Blanche, Michelle Obama est née le 17 janvier 1964 à Chicago où elle a grandi dans une famille modeste.
Diplômée en droit des universités de Princeton et d’Harvard en 1988, elle commence sa carrière d’avocate chez Sidley Austin, un des plus grands cabinets de Chicago. C’est là qu’elle rencontre Barack. Ils sont alors les deux seuls afro-américains du cabinet.

Cette brillante avocate rejoint ensuite le service public. D’abord à la mairie démocrate de Chicago, puis dans une ONG, Public Allies, et enfin à l’Université de médecine de Chicago où, en 2005, elle devient vice-présidente en charge des relations extérieures.

Jusqu’à l’investiture de son mari, en 2008, elle mène de front carrière et vie de famille. Le couple Obama a deux filles, âgées actuellement de 14 et de 11 ans.
Avec la campagne présidentielle de 2008, Michelle Obama devient un personnage médiatique. Cette surdiplômée, à la fois drôle et pleine de finesse, conquiert très rapidement les foules. Son naturel sportif et élégant séduit une bonne partie de la société américaine. Le magazine Vanity Fair la classe alors parmi les dix personnes les mieux habillées du monde.

Pendant les quatre ans du mandat de son mari, elle continue à asseoir sa notoriété, en jouant avec brio le rôle de Première Dame. C’est cette popularité, supérieure à celle de son mari de Président, qu’elle utilise pour défendre une grande cause : la lutte contre l’obésité infantile et pour une vie plus saine. Depuis 2012, elle est à la tête du programme « Let’s Move ! » (« Bougeons ! »).

Mais ce n’est pas le seul chantier lancé par Madame Obama. Aidée par la « Deuxième Dame », Jill Biden, elle se démène aussi en faveur du programme « Joining forces » (littéralement : « unir nos forces »), qui a pour objectif de faciliter l’insertion scolaire, sociale et professionnelle des familles de militaires, appelées à déménager souvent et parfois frappées par des accidents ou des deuils.

Même si, par principe et en voulant éviter toute polémique (l’erreur a déjà été commise auparavant par Hillary Clinton), Michelle Obama a choisi de ne jamais se mêler de politique, elle est plus que présente auprès de son mari et son bilan n’a encore jamais été contesté.

Cette femme de poigne, au discours rassembleur, reste un soutien de choc pour le Président. Durant l’actuelle campagne, elle continue à sillonner le pays pour donner à ce dernier une image plus humaine et chaleureuse. Et sa côte de popularité ne faiblit pas : selon les derniers sondages, elle peut se vanter de séduire 61% de la population.

> Ann Romney

Prochain article

monde

Présidentielle américaine : les autres candidats, oubliés de la campagne