DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tunisie : heurts entre forces de l'ordre et djihadistes

Vous lisez:

Tunisie : heurts entre forces de l'ordre et djihadistes

Taille du texte Aa Aa

Après une flambée de violence dans la banlieue de Tunis, l’armée a commencé à se déployer et la police semble déterminée à répliquer aux attaques des militants dhijadistes.
Dans ce quartier de La Manouba, des militants salafistes radicaux ont attaqué mardi soir deux postes de la garde nationale équivalent tunisien de la gendarmerie après l’arrestation de l’un des leurs. Un gendarme a été blessé, un militant tué.

Ces affrontements sont les plus graves impliquant la mouvance salafiste depuis l’attaque le 14 septembre dernier de l’ambassade des Etats-Unis.

Le gouvernement, où domine le parti islamiste Ennahda, est accusé par l’opposition de faire preuve de laxisme face aux djihadistes.

Suite à ces nouveaux affrontements, le ministère de l’Intérieur a affirmé que les forces de sécurité utiliseraient “tous les outils permis par la loi” en cas de nouvelles violences, ce qui inclus des tirs à balles réelles.