DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grande-Bretagne : David Cameron passe pour un "looser européen"


Royaume-Uni

Grande-Bretagne : David Cameron passe pour un "looser européen"

David Cameron est éreinté par la presse britannique ce jeudi. Un tabloïd le traite même de “looser européen”. Le Premier ministre britannique va devoir s’expliquer devant ses homologues européens. Il s’est laissé déborder par les eurosceptiques de son camp conservateur, qui exigent une réduction du budget de l’Union européenne. Son ministre des Finances George Osborne vient à sa rescousse: “Tout le monde veut une réduction du budget européen. Les négociations viennent juste de commencer, et il est clair que nous n’allons pas accepter un accord qui ne serait pas bon pour la Grande-Bretagne”.

C’est mercredi à la Chambre des communes que le vote couperet des conservateurs est tombé. Il était soutenu par les travaillistes. “David Cameron n’a pas convaincu les dirigeants européens, il n’a même pas convaincu ses propres troupes, a raillé le chef de l’opposition Ed Miliband. C’est le retour de John Major !” Les déchirements entre conservateurs sur l’Europe ont en effet fait chuter le gouvernement de John Major. Le vice-Premier ministre libéral-démocrate Nick Clegg, très europhile, met en garde: “Ce qui ne va pas marcher, c’est taper du pied, dire que nous voulons faire partie du club, et en même temps que nous voulons changer les règles du jeu de manière unilatérale. Ce n’est pas réaliste !” Si la Grande-Bretagne, sous la pression des eurosceptiques, ne vote pas le budget européen, il y aura assurément du “vent dans les voiles” au sein de l’Union européenne.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Des métros mais presque plus d'essence à New York