DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les dangers du séparatisme en Europe

Vous lisez:

Les dangers du séparatisme en Europe

Taille du texte Aa Aa

L’Ecosse, la Catalogne, la Flandre… Aux quatre coins de l’Europe, des voix s‘élèvent pour réclamer l’autonomie, voire l’indépendance. La crise a aggravé les tensions avec les gouvernements, en particulier dans les régions qui contribuent au financement des budgets nationaux. Ils exigent le remboursement de leurs impôts.

Dans le même temps, l’ancien Premier ministre belge Guy Verhofstadt a écrit avec Daniel Cohn-Bendit, un livre appelant à la création d’une Union fédérale qui affaiblirait les Etats-nations. Mais d’après certains, elle est déjà en place : avec la crise, l’autorité de l’Union sur les budgets et sur les banques s’accroît et la souveraineté nationale est ébranlée.

Est-il temps de créer une Europe des régions chapeautée par une Union plus puissante ?Serait-ce la solution aux aspirations séparatistes ?
Ou cela pourrait-il mener au chaos alors que les revendications autonomistes sont de plus en plus pressantes ?

Connectés dans cette édition : – au Parlement européen à Bruxelles : Christian Wenning, secrétaire général de l’Union des Fédéralistes européens, fondée peu après la Seconde guerre mondiale avec pour mot d’ordre : l’unité et la diversité comme moyens de dépasser les divisions en Europe.” – à Tenerife, Marc Guerrero i Tarragó, chargé des relations internationales au sein du parti indépendantiste Convergence démocratique de la Catalogne. Il est aussi vice-président de l’Alliance des Démocrates et des Libéraux pour l’Europe (ALDE). – et à Londres, Sony Kapoor, directeur général du club de réflexion international Re-Define. Il voit dans les politiques identitaires, un moyen d’obtenir de meilleurs accords avec les gouvernements nationaux, mais prévient que l’indépendance pure et simple pourrait signifier le désastre économique et politique.