DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Etats bascules : je t’aime moi non plus


Etats-Unis

Etats bascules : je t’aime moi non plus

Les “Etats bascules” (“Swing States” en anglais), aussi appelés “Etats pivots” ou encore “Etats clés” sont les Etats dans lesquels les candidats à la présidence américaine se battent le plus âprement les voix des électeurs. Oscillant de Républicains à Démocrates ou inversement d’une élection à l’autre, les Etats bascules profitent de la majeure partie des investissements de campagne des candidats, que ce soit en spots télévisés ou autre.

Les instituts de sondages et les experts politiques ont identifiés 12 Etats bascules pour cette élection. Certains de ces Etats sont chaud-bouillant alors que d’autres ont commencé à pencher plutôt à droite ou plutôt à gauche au fur et à mesure que le jour des élections approche.

Indécis :

Colorado
Colorado
9 grands électeurs

Traditionnellement républicain (huit des neuf dernières élections), l’état montagneux du Colorado avait été gagné par Barack Obama en 2008. Les derniers sondages y donnent Obama à 50% et Romney à 48%.



Florida
Floride
29 grands électeurs

Bien que gagné par Barack Obama en 2008, cet Etat désormais penche plutôt pour son opposant. La crise économique et le nombre important de retraités conservateurs installés dans cet Etat ensoleillé donnent Romney à 50% et Obama à 49%.



Iowa
Iowa
6 grands électeurs

Cet état rural, où les bio-fuels et les subventions au secteur agricole sont les principaux sujets de débat, a voté Obama en 2008. Cette année, le président semble garder une courte avance mais les sondages sont hésitants. L’analyste des sondages du quotidien New York Times, Nate Silver, donne Obama vainqueur à 50% contre Romney à 44%



New Hampshire
New Hampshire
4 grands électeurs

Démocrate en 2008, cet Etat est le seul de toute la région New England, largement pro-démocrate, à pouvoir basculer dans l’escarcelle de Mitt Romney. Les derniers sondages annoncent 48% pour Obama et 47% pour Romney.



Ohio
Ohio
18 grands électeurs

Cette année, l’Ohio a été surnommé « the swingiest of swing states », l’Etat balançoire qui balance le plus. C’est la récompense la plus convoitée de cette campagne. Cet Etat est capital dans la stratégie de Mitt Romney pour atteindre le nombre magique de 270 grands électeurs. Les candidats ne regardent pas à la dépense. Par exemple, Barack Obama d’un côté, Mitt Romney et Paul Ryan ET leur épouse respective de l’autre était en meeting dans cet état le 2 novembre. Les derniers sondages créditent Obama de 48% et Romney de 46%.



Virginia
Virginie
13 grands électeurs

Autrefois résolument conservatrice, la population de la Virginie est désormais en train de changer. De nombreuses personnes travaillant à Washington DC s’installent dans le nord de l’Etat. Du coup Obama est en tête des derniers sondages à 49% contre 47% pour Romney.



Wisconsin
Wisconsin
10 grands électeurs

Paul Ryan est élu de cet état à la Chambre des Représentants mais il n’est pas dit que Romney gagne l’Etat pour autant. Selon les derniers sondages, Obama mène avec 49% devant Romney loin derrière à 46%.



Etats penchant du côté Démocrate :

Les Etats du Maine, Michigan, Minnesota, New Mexico, Nevada et Pennsylvanie, vont probablement voter Obama. Mais cela n’empêche pas Romney de tenter d’y glaner des voix de ci, de là, comme dans son Etat de naissance, le Michigan.



Etats penchant du côté Républicain :


L’Arizona (11 grands électeurs) et la Caroline du Nord (15 grand électeurs) ont fait l’objet de grands attentions de la part de chacun des candidats pour essayer de les séduire mais les derniers sondages les donnent plutôt partisans des Républicains avec respectivement 43% pour Obama et 48% pour Romney en Arizona et 46% pour Obama et 50% pour Romney en Caroline du Nord.


© Etienne Barthomeuf

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Plus vraiment l'Obamania en Afrique subsaharienne