DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le manque de nourriture menace les Haïtiens


Haïti

Le manque de nourriture menace les Haïtiens

Le manque de nourriture menace Haïti. Après le passage de l’ouragan Sandy qui a dévasté leur côté de l‘île la semaine dernière, les Haïtiens risquent de connaître dans les mois à venir de sérieux problèmes de malnutrition.
Les Nations unies ont tiré la sonnette d’alarme, près d’un million de personnes sont concernées.

Les récoltes qui n’avaient pas été détruites par le passage de l’ouragan Isaac en août ont été fauchées par Sandy.

Ces cultivateurs tentent de sauver des plants de riz… “Après le passage de l’ouragan Sandy, nous avons tout perdu : nos plantations, notre bétail. Certains ont perdu leurs maisons. Certaines personnes ont disparu lors des inondations. Ce riz qui nous reste, nous allons essayer de le replanter mais l’espoir de le voir pousser est mince car d’autres ouragans approchent”, dit ce cultivateur.

A l’insécurité alimentaire s’ajoute la spéculation des marchés. Le prix des denrées s’est déjà envolé dit cette vendeuse.

“Un bol de riz se vend 25 à 30 dollars haïtiens (NDLR : 150 gourdes au cours de la monnaie officielle). Avant on le vendait 15 à 20 dollars haïtiens. On ne peux pas aller jusqu‘à Lester pour acheter du riz. Nous demandons à ce que les prix soient baissés”.

Haïti porte toujours les stigmates du puissant et meurtrier tremblement de terre de 2010.
Sandy a fait plus de 50 morts lors de son passage. Les dégâts sur le secteur agricole d’Haïti se montent à plus de 100 millions de dollars. Cette nouvelle catastrophe qui frappe les Haïtiens est passée relativement inaperçue au plan international.
Plusieurs pays comme la France et le Venezuela ont déjà offert leur aide.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Obama et Romney à la conquête de l'Ohio