DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

RBS veut sortir à l'amiable du dossier Libor pour lequel elle est accusée de manipulations


entreprises

RBS veut sortir à l'amiable du dossier Libor pour lequel elle est accusée de manipulations

La banque britannique Royal Bank of Scotland : RBS, risque d’avoir à verser des amendes en raison de son implication dans l’affaire de la fixation du Libor, le taux sert de références à des centaines de milliards de dollars de produits financiers et à la fixation des taux d’intérêt du marché immobilier.

RBS fait l’objet d’une enquête des autorités britanniques et américaines dans le cadre du scandale de manipulation du Libor et devrait être l’une de prochaines banques à conclure un règlement à l’amiable, après sa concurrente Barclays qui a versé une amende de 450 millions de dollars en juin.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Lloyds Banking Group réduit ses pertes au troisième trimestre