DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sortie mondiale (mais discrète) de l'iPad mini

Vous lisez:

Sortie mondiale (mais discrète) de l'iPad mini

Taille du texte Aa Aa

A chaque fois qu’Apple sort un nouveau produit, les employés de ses magasins sont priés d’en faire des tonnes. Sauf que cette fois-ci, ça marche moins bien.

La marque à la pomme lance aujourd’hui son iPad mini. Comme son nom l’indique c’est une mini-tablette dont l‘écran fait 20 centimètres de diagonale. Un marché ignoré jusqu‘à présent par la société californienne.

Décalage horaire oblige, les geeks asiatiques ont été les premiers à se le procurer. Mais les clients, pour une fois, ne se bousculent pas.

“Je viens d’acheter un iPad mini après avoir attendu seulement une heure et demi”, explique un jeune coréen. “Je suis super content. J’ai dèjà un iPad 3 mais je le trouve un peu trop lourd. L’iPad Mini est léger, c’est pour ça que je l’ai acheté”.

Plus léger certes, mais l’iPad mini reste très cher. 340 € minimum. Contre 200 € pour les 2 modèles concurrents, le Kindle d’Amazon et le Nexus 7 de Google.

Mais Apple, c’est 70% des tablettes vendues dans le monde. Et le californien a bien l’intention d’accentuer son avance en s’aventurant sur ce nouveau marché.