DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : les Nations-Unies s'inquiètent de possibles "crimes de guerre"


Syrie

Syrie : les Nations-Unies s'inquiètent de possibles "crimes de guerre"

L’exécution sommaire de combattants en Syrie est un crime de guerre rappelle le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme.

Alors que la Syrie est en proie à une guerre civile depuis maintenant plus d’un an, des vidéos d’exécutions font surface sur internet.

Selon les règles des Conventions de Genève, l’execution d’un soldat en dehoirs des combats alors qu’il ne peut se défendre est considéré comme un crime de guerre.

Rupert Colville, porte-parole du Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’Homme :
“Malheureusement, ceci ne pourrait être que la dernière en date d’une série d’exécutions sommaires avérées (qui ont été menées) par les factions de l’opposition aussi bien que par les forces gouvernementales et les groupes qui leur sont affiliés, comme les chabiha (milices pro-gouvernementales)”

Une vidéo diffusée jeudi par des militants montre des rebelles frappant et insultant des soldats blessés, les accusant d‘être des Chabbihas, c’est à dire des miliciens au service d’Assad.
Les hommes sont ensuite alignés sur le sol avant d‘être sommairement exécutés.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Espace : dernier voyage pour Atlantis vers... le musée