DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Etats-Unis : Obama aurait perdu des voix parmi les Blancs


Etats-Unis

Etats-Unis : Obama aurait perdu des voix parmi les Blancs

La question de la couleur de peau n’est plus un thème aussi évoqué qu’en 2008 dans cette course à l‘élection présidentielle aux Etats-Unis. En tout cas dans les médias. 2008 avait été marqué, entre autres, par l’enjeu d’avoir le premier président métis, le premier président américain non-blanc de l’Histoire.
Selon les sondages, Barack Obama aurait cette fois perdu des voix parmi les Blancs. Parmi les Noirs, en revanche, le président sortant bénéficierait encore d’un large soutien. C’est le cas dans ce quartier noir de Washington, Shaw. Notre correspondant Stefan Grobe a recueilli ces réactions:

“Tout le monde est pour Obama, autant que je sache. Tout le monde est pro-Obama”.

“Il a fait du très bon travail, malgré le contexte dans lequel il est arrivé”.

“Nous aurons toujours du racisme. Nous aurons toujours des gens de couleur opposés à des gens de couleur. C’est comme ça en Amérique”.

“Donnez-lui encore quatre ans. Il pourrait vraiment changer les choses. Il l’a fait un petit peu jusqu‘à présent. Donnez-lui du temps et il continuera à faire ce qu’il faut faire”.

“Je crois de tout mon cœur qu’Obama était le bon président pour le pays. Il l‘était parce que Dieu l’a placé à ce poste”.

Selon un sondage effectué en septembre, la majorité des Américains a des préjugés racistes envers les Noirs. Leur nombre aurait augmenté depuis novembre 2008. Ce racisme est plus répandu parmi les sympathisants du parti républicain. Certains d’entre eux ont clairement exprimé des propos racistes pendant cette campagne.

Avec notre correspondant Stefan Grobe et Associated Press

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'ultime marathon dans les "swing states"