DERNIERE MINUTE

USA : les "Twitter bombs", arme ultime de campagne

Vous lisez:

USA : les "Twitter bombs", arme ultime de campagne

Taille du texte Aa Aa

Alors que le dernier sondage donne Barack Obama et Mitt Romney ex aequo dans les intentions de vote, tous les moyens sont bons pour faire pencher la balance de son côté.

Aux meetings et aux campagnes de publicité négative vient s’ajouter une stratégie ultra-offensive sur les médias sociaux.

On s’attend sur Twitter à de nombreuses “bombes” dans les prochaines heures, c’est-à-dire des tweets envoyés en masse via de faux comptes. Le but : imposer les positions d’un candidat dans les discussions et susciter l’adhésion.

A l’ombre des équipes de campagnes, de véritables usines à tweets se constituent. Parfois ces spams sont même générés par des ordinateurs.

Mais ces méthodes de propagande ne s’infiltrent pas seulement sur Twitter. Il existe aussi des “bombes” Google. Récemment, la recherche “totalement faux” donnait comme premiers résultats des photos de Mitt Romney.

Des SMS contre Barack Obama ont aussi été envoyés en masse il y a quelques jours. Reste à évaluer l’impact des ces techniques virales au moment du vote…