DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des venins à visées thérapeutiques

science

Des venins à visées thérapeutiques

En partenariat avec

Celui des serpents est utilisé pour la production d’antidotes et la recherche scientifique.
Chaque année les morsures de serpents tuent près de 100.000 personnes dans le monde, c’est plus que le choléra. Dans ce laboratoire de Valence en France, des technologies high-tech sont utilisées pour produire du venin. Soixante-dix espèces de serpents cohabitent dans ce laboratoire haute sécurité.

Les serpents et les scorpions sont nourris et stockés dans des casiers à l’intérieur d’une salle maintenus à des niveaux strictement contrôlées de température et d’humidité.

Une fois par mois, l‘équivalent de quelques cuillerées de venin est extrait. Il peut produire un large spectre de molécules qui sont très demandées en raison de leur impact sur une grande variété de cibles pharmacologiques, y compris le système nerveux, les muscles, les reins, le cœur et la circulation sanguine.

Les scientifiques sont convaincus que le venin recèle encore bien des secrets qui pourraient permettre la mise au point de nouveaux traitements.

Prochain article