DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Elections américaines : la dernière ligne droite


Etats-Unis

Elections américaines : la dernière ligne droite

Barack Obama et Mitt Romney ont jeté toutes leurs dernières forces dans l’ultime jour de campagne ce lundi. Objectif : convaincre les indécis et mobiliser une dernière fois leurs troupes pour un scrutin où ils font quasiment jeu égal au niveau national.

Si l’un des derniers sondages publié dimanche par Pew Research Center donne le président sortant en tête avec 48% d’intentions de vote, contre 45 pour son rival républicain, une enquête de Politico pour Wall Street Journal et NBC News donne 48% d’intentions de vote pour Obama et 47% pour Romney. Enfin, Gallup Institut pour USA Today situe les deux candidats à 48%.

Ces dernières heures, les deux hommes ont donc tout misé sur les swing states, cette dizaine d’ Etats indécis, acquis ni aux démocrates, ni aux républicains, et qui feront pencher la balance. Ils représentent un pactole de 146 grands électeurs, sachant qu’un candidat doit en empocher 270 pour être élu. Et là, le président sortant selon les sondages aurait la tâche plus facile

Compte tenu de son avance dans 18 autres Etats représentant 201 grands électeurs, Obama aurait besoin de récolter 69 grands électeurs dans les états clés. Bien placé en Pennsylvanie, dans le Michigan, et dans le Wisconsin, les analystes estiment qu’il lui suffirait de remporter l’Ohio et l’Iowa pour être réélu, les pronostics dans ces deux Etats lui sont favorables.

Le chemin vers la victoire devrait être plus ardu pour Mitt Romney : d’après les sondages, le candidat républicain gagnerait dans 24 Etats pesant 191 électeurs. Pour l’emporter, il devra engranger 79 grands électeurs dans les swing states. Cela lui rend indispensable la victoire dans l’Ohio, en Floride et en Virginie. Dans les deux derniers, il bénéficie d’une petite avance.

Une course au coude à coude qui se jouera à la voix près. Et dans les deux camps, les troupes de campagne n’ont pas ménagé leurs dernières forces pour encourager chaque américain à aller voter.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie : un attentat frappe l'armée de plein fouet