DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Etats-Unis : le camp d'Obama mise sur son "jackpot", l'Ohio, l'Iowa et le Wisconsin


Insight

Etats-Unis : le camp d'Obama mise sur son "jackpot", l'Ohio, l'Iowa et le Wisconsin

Dans quelques heures seulement, des millions d’Américains se rendront aux urnes pour choisir celui qui occupera la Maison Blanche durant les quatre prochaines années. Le correspondant d’Euronews aux Etats-Unis, Stefan Grobe, se trouve à Chicago, le fief électoral du président sortant Barack Obama. Il raconte quelle est l’ambiance dans le camp d’Obama.

“Avant toute chose, explique Stefan Grobe, c’est tout le pays qui vit dans l’excitation, pas seulement le camp d’Obama, mais aussi le camp de Romney. Dans l’avion qui m’a transporté de Washington à Chicago, toutes les conversations tournaient autour de l‘élection. Il semble que les deux camps ont un point de vue très différent sur les réalités. L‘équipe de campagne d’Obama se base sur des sondages très solides qui montrent que le président sortant a une bonne avance dans les Etats-clés. L‘équipe de Romney, elle, s’appuie sur les sondages qui indiquent qu’il a une courte tête d’avance au plan national. Le camp d’Obama estime que c’est “dans la poche”. Il insiste sur ce qu’il appelle son “jackpot électoral”, c’est à dire l’Ohio, l’Iowa et le Wisconsin. Si le président sortant gagne dans ces trois Etats, il sera réélu”.

James Franey, euronews: “Barack Obama a marqué un point car les chiffres sur l’emploi étaient meilleurs que prévu”.

“Oui, répond Stefan Grobe, la semaine passée, le président a eu beaucoup de chance. D’abord, il a pu jouer son rôle de commandant en chef durant la période où l’ouragan Sandy a balayé la côte est. Il a été salué, y compris par des gouverneurs républicains. L’exemple le plus parlant est celui du gouverneur Chris Christie, l’un des principaux supporteurs de Mitt Romney. Il a remercié le président Obama, et les Américains ont dit, ce gars est en train de soutenir Obama ! Quant aux chiffres sur l’emploi, ils ont apporté de l’air frais dans la campagne du président sortant. 171.000 nouveaux emplois ont été créés, et l‘équipe d’Obama a pu dire : regardez, son plan économique marche, cela va prendre un peu de temps, mais nous sommes sur la bonne voie”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Insight

L'économie, le gros enjeu des élections