DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

First lady: un rôle à part entière


le mag

First lady: un rôle à part entière

En partenariat avec

Jackie Kennedy, Nancy Reagan, Hillary Clinton, Michelle Obama, toutes femmes de président mais chacune dans un style bien différent. Qu’elles aient été figurante, éminence grise, mère de la nation, représentante sociale ou icône de mode, elles ont toutes joué un rôle bien particulier et ont façonné au fil de l’histoire, l’identité de la First Lady. Chacune d’elle a apporté à la Maison Blanche sa personnalité, son expérience, ses intérêts et ses objectifs. A chaque administration, un style nouveau.

Au cours des 150 premières années de l’histoire américaine, elles se sont surtout occupées du cérémonial à la Maison Blanche, étant cantonnées au rôle d’hôtesse.

Eleanor Roosevelt est la première à éveiller l’intérêt du public pour la Première dame. Et c’est grâce au handicap de son mari qui comptait sur son aide en public. Elle a été la première femme de président à devenir incontournable.

Betty Ford a elle utilisé sa maladie pour encourager les femmes à se faire contrôler et à en parler sans honte. Les premières dames sont des modèles à suivre, leurs actions et leurs opinions impactent ​​la société.

Les deux épouses Bush, Barbara et Laura, militaient pour la lecture et l’alphabétisation, et comme la plupart de leurs prédécesseurs, elles n’ont jamais franchi la ligne de la politique.

Celle qui l’a fait, c’est Hillary Clinton. La brillante avocate ne voulait pas jouer les figurantes. La réaction de l’opinion publique a été sévère envers une femme qui semblait usurper le pouvoir et cet épisode a terni l’administration Clinton. En revanche, cette même opinion s’est rangée du côté de la femme trompée et bafouée pendant le scandale Monica Lewinsky. Hillary Clinton est alors devenue sympathique.

Jackie Kennedy a donné une leçon de style, et a montré comment il était possible d’utiliser le bon goût pour construire une relation avec le grand public.

Michelle Obama continuera-t-elle à imposer son style, c’est ce que nous verrons dans les prochaines heures. Ann Romney, l‘épouse du candidat républicain est déjà prête à imprimer sa propre marque sur la scène politique.

Prochain article

le mag

Alt-J lauréat du prix Mercury 2012