DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : grève générale contre l'austérité

Vous lisez:

Grèce : grève générale contre l'austérité

Taille du texte Aa Aa

Pas de bus, pas de tram, pas de métro. Les transports publics sont paralysés aujourd’hui à Athènes. Et ce n’est qu’un début.

Le pays va être touché cette semaine par une vague de grèves dans le public et le privé. Objectif des syndicats : mettre la pression sur le Parlement en vue du vote crucial, mercredi, sur de nouvelles mesures de rigueur.

Si les députés votent non, le Premier ministre Antonis Samaras et son allié socialiste Evangélos Vénizélos ont prévenu : la Grèce pourrait sortir de l’euro et revenir à la drachme. Pour eux, le pays n’a pas le choix : il a besoin de ce nouveau train de rigueur réclamé par Bruxelles et le FMI.

Des manifestations sont d’ores et déjà programmées dans tous le pays demain et mercredi à l’occasion du vote. La rue dit non à ce nouveau tour de vis de rigueur qui prévoit des économies de plus de 18 milliards d’euros d’ici 2016.