DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le rapport Gallois propose 30 milliards d'euros de baisse des charges sociales

Vous lisez:

Le rapport Gallois propose 30 milliards d'euros de baisse des charges sociales

Taille du texte Aa Aa

La fameux rapport sur la compétitivité, a été rendu lundi au chef du gouvernement français par Louis Gallois du nom de l’ancien Pdg d’EADS, désormais commissaire à l’Investissement. Louis Gallois recommande notamment dans ce rapport une baisse de 30 milliards d’euros du coût du travail : 20 milliards de baisse des cotisations patronales et 10 milliards de baisse des cotisations salariales.

“Je pars d’un diagnostic assez sévère du décrochage de l’industrie française, décrochage qui s’accélère depuis une dizaine d’années. Je propose 22 mesures principales. C’est que j’appelle avec mes mots le choc de compétitivité, qui est en fait un choc de confiance”.

Avec 35 euros et 90 centimes de l’heure, la France est un des pays ayant le coût du travail le plus élevé parmi les grands pays européens, seulement battu par la Finlande.

Sur les 30 milliards d’euros de baisse des cotisations sociales qu’il préconise, le rapport Gallois propose que les 2/3 de ces baisses soient compensées par une hausse de la CSG, la contribution sociale généralisée, que les salariés paient au contraire des entreprises. Depuis le Laos oú il était en visite lundi, le Président de la République française François Hollande a affirmé que dès mardi le gouvernement prendrait position sur le rapport Gallois.

Dernier point : ce rapport propose une baisse de 30 milliards d’euros des cotisations sociales sur les salaires représentant jusqu‘à trois fois et demi le SMIC soit près de 5.000 euros. Cette baisse ne serait donc pas réservée aux seuls bas salaires.