DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les pratiques de HSBC pourraient lui coûter cher


entreprises

Les pratiques de HSBC pourraient lui coûter cher

La banque britannique HSBC n’a pas fini d’entendre parler des “graves carences” que le Sénat américain a décelé dans son système anti-blanchiment d’argent. Après une première provision de 700 millions de dollars sur les comptes du deuxième trimestre, HSBC a provisionné 800 millions de dollars supplémentaires au troisième trimestre ce qui fait une somme globale de 1 milliard et 160 millions d’euros. Cette somme mise de côté pourrait s’avérer insuffisante car les autorités américaines pourraient infliger une amende encore plus importante à HSBC.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

Après le profit warning de Sharp, Fitch abaisse de six crans sa note de long terme