DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : pas de rebond pour l'industrie toursitique en 2012


économie

Grèce : pas de rebond pour l'industrie toursitique en 2012

L’activité touristique en Grèce a rebondi pendant les derniers mois de juillet et d’aout, affichant des résultats supérieurs aux prévisions, de quoi compenser, partiellement l’effondrement des réservations : -50% – après les élections législatives du 6 mai et l’instabilité politique qui a suivi.
“Bon, les chiffres ne seront pas si bons parce que nous avons manqué le début de la saison, explique Georges Tsakiris, le président de la fédération hôtelière grecque et par conséquent nous devons faire des promotions pour attirer nos clients”.
En 2011, malgré les 16,5 millions de touristes venus en Grèce, les bénéfices des hôtels étaient en repli de 10 à 12%.
“Nous avons perdu avril, mai et juin et pour finir nous n’avons travaillé qu’en juillet et en aout : juste deux mois. Vous savez bien que deux mois ne peuvent pas couvrir les 10 mois restant”.
Considéré comme un fleuron de l‘économie grecque, avec la marine marchande, le tourisme représente 770.000 emplois directs et indirects et 15,7% des revenus du pays, selon les professionnels du secteur.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

France : 20 milliards d'euros de crédit d'impôts pour la compétitivité des entreprises