DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le palais présidentiel syrien pris pour cible

Vous lisez:

Le palais présidentiel syrien pris pour cible

Taille du texte Aa Aa

L’opposition syrienne s’en prend au coeur du pouvoir. Le palais présidentiel de Bachar al Assad dans le quartier de Mazzé à Damas a été visé mercredi mais les obus ont raté leur cible.

Depuis 48 heures, Mazzé et Qoudsaya, la banlieue ouest de Damas sont attaqués. C’est là que vit une majorité d’alaouites, la branche du chiisme à laquelle appartient le dirigeant syrien.

Dans ce contexte, Lakhdar Brahimi, l‘émissaire international pour la Syrie dit redouter l’effondrement de l’Etat syrien, que le pays devienne une nouvelle Somalie aux mains de milices et de chefs de guerre.

Dans le même temps, le chef de la diplomatie turque annonce que l’OTAN s’apprête à donner à Ankara des systèmes d’antimissile Patriots. Objectif : sécuriser la frontière turco-syrienne.

L’armée turque, qui a déployé des renforts sur les 900 km de frontière qu’elle partage avec sa voisine, a riposté à plusieurs reprises à des tirs transfrontaliers.