DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Géorgie : cohabitation sous tension entre le président et le nouveau gouvernement


Géorgie

Géorgie : cohabitation sous tension entre le président et le nouveau gouvernement

Au lieu d’une cohabitation entre le président géorgien et le tout nouveau gouvernement, c’est plutôt une confrontation. Le camp du président Mikheïl Saakachvili, depuis peu dans l’opposition, dénonce une “chasse aux sorcières”. Les victimes en sont l’ex-ministre de la Défense et le chef d‘état-major de l’armée, tous deux inculpés d’abus de pouvoir ce jeudi. Batcho Akhalaïa, l’ancien ministre, est accusé d’avoir participé à l’agression verbale et physique de six soldats. “Les récents évènements sont une source d’indignation pour moi, alors qu’aujourd’hui nous avons besoin de la suprématie de la loi comme jamais auparavant, a déclaré le président géorgien. Nous devrions être au dessus de la vengeance”, a ajouté Mikheïl Saakachvili.

L’indignation du président de la Géorgie a été partagée par les députés de son parti, qui ont quitté les bancs du Parlement. Les élections législatives du 1er octobre dernier ont mis fin à la domination du camp de Mikheïl Saakachvili, au pouvoir depuis neuf ans. Il doit désormais cohabiter avec un nouveau gouvernement.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Pas de répit pour Barack Obama