DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : un énième plan de rigueur qui passe mal dans la rue


Grèce

Grèce : un énième plan de rigueur qui passe mal dans la rue

Boutiques vandalisées ou incendiées : Athènes portaient ce jeudi matin les stigmates d’une soirée de très haute tension marquée par un grand rassemblement contre l’austérité qui a réuni plus de 70.000 personnes aux abords du Parlement mercredi soir.

En cause : le nouveau paquet d‘économies adopté à une très courte majorité de 153 députés. Condition préalable, selon les créanciers de la Troïka, pour maintenir le pays à flot.

“Tous ces politiciens ne pensent qu‘à eux-mêmes. Pourquoi ne pas plutôt réduire leurs salaires à eux ? Ne devrait-on pas plutôt diminuer leur train de vie et leurs avantages sociaux, comme on l’a fait pour les gens du peuple et les retraités comme moi ? Je trouve tout cela honteux, s’insurge ce retraité d’Athènes.”

Signe de la tension actuelle, 7 députés de la coalition, qui avaient refusé de voter le texte, ont été immédiatement radiés de leur groupes parlementaires.

Après 48 heures d’une grève générale qui a paralysé la capitale jusqu‘à mercredi soir, les transports publics restaient encore fortement perturbés ce jeudi.

“Il y a des problèmes systémiques plus larges sur le plan européen qui doivent être pris en compte. La Grèce est responsable de sa situation de maillon faible, mais je pense que les problèmes conjoncturels doivent être gérés au niveau européen, soutient cet homme d’affaires.”

Prochaines échéances pour la Grèce : le vote du budget dimanche avant une cruciale réunion des ministres des finances de la zone euro lundi à Bruxelles.

De cette rencontre pourrait déboucher l’accord sur le déboursement d’une tranche d’aide de 31,5 milliards d’euros. De l’argent frais qui permettrait à Athènes d’honorer un remboursement d’emprunt et éviter par la même occasion le défaut de paiement le 16 novembre.

Farouk Atig, avec agences.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Bradley Wiggins renversé par une voiture