DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La grogne des fonctionnaires européens


Le bureau de Bruxelles

La grogne des fonctionnaires européens

Non aux coupes dans les dépenses administratives. La scène ne se passe ni en Grèce, ni en Espagne mais devant la Commission à Bruxelles. Explications d’un des 500 fonctionnaires européens présents.

“ Nous ne demandons pas de l’argent, nous comprenons qu’en ces temps difficiles il faille faire des économies, que notre travail doive être plus efficace et à moindre coût. Mais nos salaires ont déjà été réduits en 2004 jusqu‘à 30%, et dans de nombreux domaines, la Commission a des difficultés à embaucher et à garder des employés qualifiés “ , nous dit le représentant syndical Christian Kurrer.

En cette période d’austérité, plusieurs pays réclament des coupes dans les retraites et les nombreux à-côtés dont bénéficient les fonctionnaires européens, comme par exemple de très généreuses allocations familiales.

Les fonctionnaires européens se tiennent prêts pour une nouvelle grève le 16 novembre, peut-être même les 22 et 23 novembre, dates du prochain sommet européen, qui sera justement consacré aux questions budgétaires.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Angela Merkel promeut une intégration très poussée dans la zone euro