Fermer
Identifiez-vous
Merci d’entrer vos identifiants de connexion

ou Rejoignez la communauté euronews

Avez-vous oublié votre mot de passe ?

Skip to main content

Pas de répit pour les victimes de Sandy. C’est désormais une tempête de neige qui frappe la région de New York. Une détresse supplémentaire pour les centaines de milliers de personnes qui sont toujours privées d‘électricité et parfois d’eau.

La météo prévoit aujourd’hui des vents violents et des bourrasques de neige dans tout le nord-est américain.

Plus d’un millier de vols ont été annulés à New York, Philadelphie mais aussi Boston. “Cette tempête n’est pas aussi dangereuse que Sandy”, a déclaré le maire de New York Michael Bloomberg. Mais il a néanmoins évoqué un risque “d’inondations majeures dans les zones déjà érodées” par l’ouragan qui a frappé le nord-est des Etats-Unis le 29 octobre et fait plus de 100 morts.

La police est allée en prévenir la population par haut-parleur dans les secteurs les plus affectés, notamment à Staten Island et dans les Rockaways (Queens). Elle a conseillé aux milliers de personnes encore chez elles dans ces secteurs côtiers de trouver refuge pour la nuit chez des proches ou dans un centre d’hébergement.

Les parcs et plages ont été fermés pour 24 heures, les chantiers extérieurs arrêtés.
Quatre maisons de personnes âgées qui fonctionnaient avec des générateurs dans les Rockaways ont été évacuées.

M. Bloomberg a insisté pour que les New-Yorkais restent chez eux et n’utilisent pas leur voiture.
Cette tempête hivernale est venue ajouter à la détresse des centaines de milliers de personnes toujours privées d‘électricité neuf jours après Sandy, et donc souvent sans chauffage sur la côte nord-est.

Quelque 650.000 foyers et entreprises étaient privés de courant mercredi matin, dont 66.000 à New York. Ce nombre est passé à 672.000 dans l’après-midi, selon le département de l’Energie.

euronews/ AFP

Copyright © 2014 euronews

Plus d'actualités sur :