DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie : après le conflit, la minorité kurde rêve de gérer son propre territoire

Vous lisez:

Syrie : après le conflit, la minorité kurde rêve de gérer son propre territoire

Taille du texte Aa Aa

La minorité la plus importante de Syrie, constituée par les Kurdes, tire plutôt avantage du chaos qui règne dans le pays. Pendant que l’armée syrienne et les rebelles s’entretuent, elle peut mieux accroître son emprise sur son territoire, situé dans le nord-est. Inspirés par la rébellion du PKK en Turquie, les Kurdes de Syrie ont leur milice. Dans cette région riche en pétrole notamment, ils espèrent acquérir de plus en plus d’autonomie, comme le prône le Parti d’Union Démocratique. “La solution, c’est l’auto-gestion démocratique, explique un membre de ce parti. Cela ne veut pas dire que nous voulons nous séparer ou prendre un territoire, mais nous voulons garantir les droits du peuple kurde”.

Ces droits ont été bafoués par le régime syrien pendant des décennies. Les Kurdes veulent désormais préserver leur culture, leurs traditions, quelque soit le gouvernement qui pourrait un jour, peut-être prochain, remplacer celui de Bachar al-Assad. C’est avec les armes que les Kurdes syriens contrôlent leur territoire.