DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Russie : la voix de la liberté s'éteint sur les ondes


Russie

Russie : la voix de la liberté s'éteint sur les ondes

C’est la fin d’une époque pour Radio Svoboda. La station, financée par les États-Unis, diffusera désormais ses programmes uniquement sur internet. Conséquence d’une loi qui interdit aux radios d‘émettre sur les ondes hertziennes dans le cas où leurs fonds proviennent essentiellement de l‘étranger. Radio Svoboda, qui signifie liberté, était le symbole de l’opposition anti-communiste à l‘époque de l’Union soviétique.

“Il y a des gens qui vivent dans la nostalgie, et parmi eux beaucoup sont des auditeurs de Radio Svoboda qui ont connu les ondes brouillées et toutes sortes difficultés de captation”, explique Savik Shuster, l’ancien directeur de la station qui travaille désormais en Ukraine.“Le but de la radio est d’informer car il n’y a pas de libre accès à l’information, de liberté d’expression en Russie puisque tout est contrôlé par le Kremlin. C’est la raison pour laquelle les gens ont besoin d’une autre source d’information. C’est le rôle et l’objectif de Radio Svoboda. »

L’arrêt des programmes sur les ondes a entraîné le licenciement d’une quarantaine de membres de la station qui étaient payés jusqu’ici par les États-Unis. La rédaction de Radio Svoboda ne sera plus composée que d’une dizaine de journalistes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'armée syrienne à nouveau visée par des attentats-suicides en Syrie