DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Après un nouveau suicide, une banque espagnole renonce aux expulsions

Vous lisez:

Après un nouveau suicide, une banque espagnole renonce aux expulsions

Taille du texte Aa Aa

La caisse d‘épargne basque Kuxtabank a décidé, en attendant que le gouvernement ne modifie la législation, de suspendre toute expulsion de propriétaire non solvable.

Après un nouveau suicide vendredi, Mariano Rajoy doit proposer ce lundi des propositions à l’opposition socialiste afin de s’accorder sur des mesures d’urgence pour freiner les expulsions.

“L’objectif, a déclaré le leader de l’opposition Alfredo Perez Rubalcaba, est que plus personne ne puisse perdre sa maison à cause d’un emprunt non remboursé”.

Une femme s’est jetée de son balcon vendredi matin alors que des huissiers allaient l’expulser de chez elle, le deuxième suicide de ce genre en moins de quinze jours en Espagne.

Une situation qui a choqué le pays et suscité une vraie prise de conscience.

“Je ressens de la douleur et de la honte, déclare ce magistrat, car le système, le sytème judiciaire, n’a pas été capable de faire cesser à temps ces abus et ces évictions”.

A Madrid, des centaines de personnes se sont rassemblées tout le weekend aux cris de “banquiers assassins”… Depuis l‘éclatement de la bulle immobilière en 2008, 350.000 propriétaires surendettés ont été expulsés.