DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

France : grève illimitée des chirurgiens du privé, et des internes dans le public

Vous lisez:

France : grève illimitée des chirurgiens du privé, et des internes dans le public

Taille du texte Aa Aa

Il n’y a aucun stress ce lundi dans les cliniques privées en France. Et pour cause, les chirurgiens ont entamé une grève illimitée pour dénoncer l’accord sur les dépassements d’honoraires signé fin octobre. 70% des cliniques privées sont touchées, et de nombreux blocs opératoires sont fermés.

Dans les hôpitaux publics, ce sont les internes qui font grève car ils se sentent “corvéables à merci”. “S’il n’y a pas d’augmentation de la base de la Sécurité sociale ou si on limite le dépassement d’honoraires, réagit une chirurgienne, les patients vont avoir une chirurgie ou une médecine plutôt archaique”. “Les conditions de travail des internes sont actuellement désastreuses, indique un représentant syndical, entre 70 et 100 heures de travail par semaine pour un salaire qui est faible. Et avec le non respect du repos de sécurité pour un interne sur cinq”.

La ministre française de la Santé Marisol Touraine estime que l’accord est bon pour les patients, et demande du temps pour l’améliorer. “Je ne vais pas en quelques semaines, en quelques mois, compenser ce qui n’a pas été fait en dix ans, en quinze ans, en vingt ans…”, a-t-elle déclaré.
La liberté d’installation des futurs médecins provoque aussi l’inquiétude chez les internes. La ministre de la Santé a affirmé qu’elle n’avait aucune intention de remettre en cause cette liberté.