DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

40% de femmes dans les CA d'entreprises

Vous lisez:

40% de femmes dans les CA d'entreprises

Taille du texte Aa Aa

Il existe un phénomène bien connu des femmes actives en Europe : le plafond de verre. La Commission européenne vient d’approuver une proposition de loi de la commissaire à la Justice Viviane Redding pour enrayer ce fonctionnement. Aujourd’hui les entreprises ont tendance à recruter, à compétences égales, un homme plus qu’une femme pour les postes supérieurs. Pour Viviane Reding, cette réalité est inacceptable.

Viviane Reding, Commissaire européenne à la justice, aux droits fondamentaux et à la citoyenneté : “La sélection doit être axée sur la compétence. Une femme n’obtient pas un poste parce qu’elle est une femme, mais parce qu’elle est forte, qu’elle est compétente dans son domaine et fait bien son travail.”

La proposition de la Commission s’applique aux 5 000 sociétés cotées en bourse de l’UE. Si elle est validée par le Parlement et par chacun des états membres, 40% des postes d’administrateurs non exécutifs, devront être occupés par des femmes d’ici 2020. Viviane Reding se déclare satisfaite même si sa proposition originale a du être édulcorée pour arriver à un compromis.

Edite Estrela, eurodéputée socialiste portugaise :
“La proposition pourrait être plus ambitieuse, elle pourrait aller plus loin. Mais c’est une première étape vers un équilibre des sexes dans les conseils d’administration des entreprises cotées en bourse. Je suis d’accord sur le fait que les PMI devraient être exemptes, parce que ce n’est pas évident pour elles de respecter une stricte parité.”

Il reviendra aux Etats de sanctionner eux-même les entreprises récalcitrantes. Pour l’instant la France fait figure d’exemple et de moteur en Europe – ses conseils d’administration comptent quelques 20% de femmes – c’est peu, mais c’est 10% de plus que l’année dernière.