DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Crise de la zone euro : les chiffres sont toujours inquiétants


économie

Crise de la zone euro : les chiffres sont toujours inquiétants

La crise de la zone euro est-elle terminée ? Certains hauts fonctionnaires commencent à suggérer que çela pourrait être le cas.
Le fait est que l’euro a regagné 10% depuis la promesse de Mario Draghi, le Président de la BCE de sauver l’euro quoiqu’il en coûte. Même l’indice de volatilité de la monnaie unique s’est calmé.

Pourtant les prévisions de la Commission européenne sur la croissance économique et le chômage en zone euro calment les ardeurs : -0,4% en 2012 et +0,1% de croissance l’an prochain et une nouvelle progression du chômage à 11,8% de la population active de la zone euro en 2013.

Le Portugal est avec la Grèce, un des pays qui souffrent le plus en Europe avec au troisième trimestre une contraction de l’activité économique de 3,4% en rythme annuel. C’est le septième trimestre consécutif de contraction économique au Portugal, et le gouvernement de centre-droit prévoit toujours une contraction de 3% de l‘économie en 2012. Parallèlement, le taux de chômage augmente à 15,8% au troisième trimestre.
“Parmi les mauvaises nouvelles, les portugais doivent savoir que les chiffres de la croissance du troisième trimestre sont en ligne avec nos attentes. Idem pour le niveau de chômage, a expliqué le premier ministre portugais Pedro Passos Coelho. Nous savons qu’il va augmenter avant de s’améliorer de façon durable quand l‘économie fabriquera de la croissance de façon durable également après 2014”.

Les chiffres en provenance de Grèce sont encore pire : la dépression de l‘économie s’est encore creusée au troisième trimestre avec une chute de 7,2% en rythme annuel. Cette contraction est plus marquée encore que celle de 6,3% enregistrée au trimestre précédent. La récession marquée et prolongée qui pèse sur les recettes fiscales du gouvernement grec, a empêché le pays d’atteindre la plupart des objectifs prévus par le plan d’aide international dont il a bénéficié.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Grande Bretagne : augmentation des candidats aux indemnités chômage