DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Facebook : la fin du lock up n'a pas entrainé de baisse du titre au contraire

Vous lisez:

Facebook : la fin du lock up n'a pas entrainé de baisse du titre au contraire

Taille du texte Aa Aa

Un raz de marée vendeur : c’est ce qui guettait le titre Facebook en bourse mercredi. Le mécanisme du lock-up permet aux actionnaires historiques d’un groupe nouvellement coté de vendre les actions qu’ils s‘étaient engagés à garder au moment de son entrée en bourse. Dans le cas de Facebook, 800 millions d’actions étaient susceptibles d‘être vendues à partir de mercredi. Apparemment il n’en a rien été puisque en séance le titre du n°1 mondial des réseaux sociaux en ligne était en hausse sensible mercredi sur le Nasdaq, affichant jusqu‘à 11% de progression dans l’après-midi. Récemment Facebook a rassuré sur sa capacité à monétiser sur les téléphones mobiles son audience fabuleuse de 1 milliard de membres.