DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruxelles appelle à la fin des prix énergétiques régulés

Vous lisez:

Bruxelles appelle à la fin des prix énergétiques régulés

Taille du texte Aa Aa

Dans son bilan automnal, le commissaire européen à l‘énergie tire les bretelles des Etats membres, et les presse à réaliser le marché intérieur de l‘énergie.

Un marché grâce auquel le consommateur européen bénéficiera, selon lui, des prix les plus bas grâce à une meilleure concurrence et une dérégulation, déjà appliquée dans huit états.

Günther Oettinger : “L’Etat ne fixe pas les prix pour Renault, Peugeot, Mercedes et Audi… alors dans les prochaines années nous allons nous pencher sur la diminution des états régulant les prix et éventuellement l’abolition totale des prix d‘électricité et de gas régulés. “

Selon lui, l’argent économisé à un moment, est payé ailleurs par le consommateur.

“Si un état fixe artificiellement des prix bas, cela ne change pas le coût de l’energie, donc le consommateur paye la différence via ses impôts ou contribue à accroitre la dette de son pays.”

Suivant la même logique, Le commissaire prône un arrêt total des subventions étatiques à l’energie verte… ce qui lui vaut les critiques et les craintes des écologistes.