DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le gazoduc South Stream entre en Bulgarie


économie

Le gazoduc South Stream entre en Bulgarie

Le projet de gazoduc South Stream avance : jeudi Sofia et Moscou ont signé un accord définitif sur la construction du tronçon bulgare qui démarrera en décembre. De tels accords ont déjà été signés avec les autres pays européens sur le tracé du futur gazoduc.
La Bulgarie a négocié parallèlement une baisse de 20% du prix du gaz en provenance de Russie par rapport à son contrat précédent.
Pour la Russie c’est le président de Gazprom Alexei Miller qui a signé l’accord.

“Aujourd’hui nous avons signé la décision finale d’investissement sur la partie bulgare du projet South Stream, a expliqué Alexei Miller. Je dois dire que la Bulgarie a avec nous commencé la réalisation de ce projet. La décision finale d’investissement c’est l’accord définitif des deux parties pour le démarrage du projet”.

Le gazoduc South Stream va transporter jusqu’en Europe occidentale le gaz russe en passant sous la Mer noire, en traversant la Bulgarie, la Serbie, la Hongrie et la Slovénie avant de s’arrêter dans le nord est de l’Italie.
Son trajet permettra de contourner l’Ukraine, principal pays de transit du gaz russe actuellement. L’Ukraine dont les conflits tarifaires avec la Russie avaient provoqué l’interruption des livraisons de gaz vers d’autres pays européens en janvier 2009.
Le gazoduc South Stream est porté par un consortium détenu à 50% par Gazprom, à 20% par l’italien ENI et à 15% par le français EDF et l’allemand Wintershall.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

L'économie de la zone euro en récession au troisième trimestre