DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Myanmar relâche près de 450 prisonniers avant une visite d'Obama

Vous lisez:

Le Myanmar relâche près de 450 prisonniers avant une visite d'Obama

Taille du texte Aa Aa

Plus de 450 prisonniers birmans doivent être relâchés à quelques jours de la visite de Barack Obama. Un cynique calcul politique selon l’opposition qui rappelle qu’aucun dissident ne figure sur cette liste. Des centaines de prisonniers politiques sont toujours incarcérés malgré l’accession au pouvoir d’un régime réformiste, en mars 2011.

Des réformes trop lentes et insuffisantes selon Nie Nie, membre du parti d’opposition d’Aung San Suu Kyi, la Ligue nationale pour la démocratie (LND). “Dans ce cas précis, ils mentent à Obama quant ils disent qu’ils relâchent des prisonniers politiques. Je ne dirais pas que c’est lié à la visite d’Obama, mais je pense que l’information donnée par les médias birmans n’est pas avérée.”

Barack Obama est le premier président américain en exercice à se rendre à Rangoun. La dernière amnistie, en septembre, avait inclus des prisonniers politiques juste avant un déplacement du président birman à New York.