DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un nouveau robot pour faciliter l'accès rapide aux zones sinistrées.


Sci-tech

Un nouveau robot pour faciliter l'accès rapide aux zones sinistrées.

Les scientifiques ont developpé un robot qui réalise des carte en 3D. Un membre des équipes d’urgence seul peut transporter cette machine sur la zone du sinistre, qui reproduit ensuite les images précises des lieux, afin que le reste de l‘équipe puisse les visualiser. C’est l’ouragan Irène, l’année dernière, qui a incité le professeur Seth Teller et son équipe de l’Institut de technologie du Massachusetts à concevoir cet outil. Avec le prototype de ce traceur automatique, Teller arpente les couloirs du laboratoire de l’intelligence artificielle.
Selon lui, “le détecteur et les algorithmes que nous avons développé peut produire une carte des lieux automatiquement. L’explorateur pourra ajouter des commentaires oraux ou des informations écrites, et la carte pourra être partagée avec les autres membres de l‘équipe grâce à un lien sans fil. Même pendant le déroulement de l’exploration.”

Des modèles précédents n’avaient pas adapté la technologie au mouvement humain. Les secouristes ont besoin de flexibilité, particulièrement lorsqu’ils traversent des zones sinistrées. Or les précédents modèles au laser ne pouvaient pas calculer les distances. Pour surmonter cette difficulté, le détecteur intégré au gilet contient des accéléromètres et des gyroscopes, qui aident les lasers à calculer les distances plus précisemment. L’appareil photo prend des clichés regulièrement.

Leighton Jones, directeur régional des services d’urgence à la Croix Rouge, explique: “l’un des challenges est de connaitre l’ampleur des dégâts et de savoir où sont les besoins. Nous envoyons des équipes sur le terrain, ce que nous appelons à la Croix rouge “l’appréciation”: ils évaluent où se trouvent les dégats et quelles maisons ont été inondées. Avoir des images vidéo et photo en temps réel des lieux pourrait vraiment aider notre évaluation des endroits où nous devons envoyer nos ressources pour assister les personnes touchées.”

Pour les coordinateurs de l’aide d’urgence, ces gadgets auraient pu faire une énorme différence lors de l’ouragan Irène d’août 2011.

Le choix de la rédaction

Prochain article
Un monde virtuel sans limites

futuris

Un monde virtuel sans limites