DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Irlande : morte faute d'avoir pu avorter


Irlande

Irlande : morte faute d'avoir pu avorter

En Irlande, la la mort de cette Indienne va pousser les autorités à enfin légiférer sur les cas où l’IVG peut être autorisée.

L’avortement est en effet interdit en Irlande, et Savita, 31 ans, est décédée car les médecins ont refusé d’interrompre sa grossesse alors qu’elle faisait une fausse couche.

L’affaire a choqué l’Irlande et obligé le gouvernement à réagir.

Eamon Gilmore, vice-Premier ministre irlandais :
“J’ai dit sans équivoque que nous devions apporter une clarification légale sur ce dossier. Nous devons être sûrs que dans ce pays aucun doute ne puisse exister dans un hôpital alors que la vie d’une mère est menacée”.

2.000 personnes ont manifesté à Dublin pour demander un changement de la loi.

Selon une décision de justice de 1992, l’avortement peut être autorisé en cas de danger pour la vie de la mère ; aucune loi n’est jamais venue confirmer cette règle.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Marée noire du golfe du Mexique : amende record pour BP