DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La colère des Jordaniens ne faiblit pas

Vous lisez:

La colère des Jordaniens ne faiblit pas

Taille du texte Aa Aa

A Amman, des milliers de personnes ont manifesté une nouvelle fois ce vendredi contre la hausse des prix du carburant tout en réclamant la chute du roi Abdallah II. “Ecoute bien Abdallah sinon tu suivras Zine El Abidine Ben Ali”, scandaient des manifestants en faisant allusion à la chute du président tunisien en 2011.
“Nous exigeons que le régime se retire. Les hausses de prix ne sont pas le seul problème. Nous aussi avons un problème avec l’argent qu’il a volé”, souligne Heba Abu Taha, une manifestante, en parlant du Roi de Jordanie.
“Nos avons protesté pendant trois jours et personne ne répond à nos demandes, ajoute Abrar al-Tamimi. Ils ne vont pas annuler les hausses de prix de carburant. L’hiver approche et nous aurons encore plus besoin de carburant”.

L’annonce mardi des hausses de prix du carburant a mis de l’huile sur le feu. Les appels au départ du Roi sont une première en Jordanie où, pendant près de deux ans, les revendications des Jordaniens ont porté sur l’accélération des réformes politiques et la limitation des pouvoirs du roi.

Avec AFP et Reuters