DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Japon n'en finit pas avec l'alternance politique


Japon

Le Japon n'en finit pas avec l'alternance politique

Les Japonais retournent à l’isoloir avec 10 mois d’avance. Sur proposition de Yoshihiko Noda, Premier ministre de centre gauche malmené dans les sondages, la chambre des députés du Parlement a été dissoute aujourd’hui, ouvrant la voie à des élections anticipées qui auront lieu le 16 décembre prochain.

En cause, le projet de loi autorisant l‘émission d’obligations d’Etat et qui vient d‘être entériné par les deux chambres du Parlement.

Un texte d’importance bloqué depuis plusieurs semaines et qui a fini par recevoir l’aval des députés de l’opposition qui conditionnaient leur soutien à ce texte à une dissolution de l’Assemblée.

Début de victoire donc pour Shinzo Abe, ancien Premier ministre, qui entend profiter de ce scrutin pour faire son grand retour aux affaires, après plus de trois ans passés dans l’opposition.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Inquiétude mondiale devant l'embrasement israélo-palestinien